Crédit Agricole : le live pour dynamiser la communication institutionnelle

Dans le cadre de son étude Watch & Post sur l'usage des réseaux sociaux photo et vidéo dans la communication institutionnelle des banques et des sociétés d'assurance, Wiztopic donne la parole à Alexis Bernard, Social Media Manager chez Crédit Agricole

Alexis Bernard, Social Media Manager, développe l’usage des réseaux sociaux et vidéo d’une entreprise devenue très active depuis quelques mois. Cependant, à ses yeux, tous les réseaux ne se prêtent pas à la stratégie du groupe. Par exemple, Youtube est une plateforme référente permettant de constituer un réservoir de vidéos, mais difficilement éditorialisable et peu engageante pour les cibles du groupe. Snapchat quant à lui ne présente pas d’intérêt immédiat par rapport aux thématiques d’influence du Crédit Agricole, en grande partie en raison de l’âge moyen de l’audience de la plateforme. Parler de la règlementation bancaire et financière y serait forcément incongru.

La communication institutionnelle sur les réseaux sociaux

En revanche, Instagram est pertinent dans une optique de dévoilement des coulisses, afin de montrer les hommes et les femmes derrières les institutions. Le Groupe est ainsi en phase d’expérimentation de la plateforme pour sa communication corporate. Le live constitue aux yeux d’Alexis Bernard, un excellent format pour compléter la communication « classique » du groupe sur les réseaux sociaux (Twitter notamment) ainsi que sa communication événementielle. Idéal pour les cibles influentes, le live permet de dynamiser une communication institutionnelle qu’il juge trop souvent compassée et atone. Une seule attente à court terme pour le social media manager : que Linkedin sorte son propre outil de live.

De manière générale, les réseaux sociaux photo et vidéo transforment la communication corporate des grands groupes. La consommation en croissance exponentielle des formats vidéo, notamment sur mobile, est un phénomène qui n’épargne pas la communication corporate. L’arrivée de la 5G devrait encore amplifier cette tendance. Pour Alexis Bernard, il faut s’attendre à voir la vidéo prendre le dessus sur les autres formats illustratifs, qu’elle n’en soit plus seulement un support. La vidéo permet dès à présent aux groupes de mettre en scène des experts, des dirigeants ou des salariés. Il faudrait aussi s’attendre à voir le live se développer et accompagner les stratégies événementielles corporate. Sans devenir des canaux de communication privilégiés par les entreprises, les fonctionnalités du live devraient s’intégrer aux canaux classiques. Et ainsi, se démocratiser. Periscope pour Twitter aujourd’hui, demain Linkedin ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Vous aimerez sûrement
2 MIN
La vitesse du partage de l’information rend la vérification difficile. Il faut s’emparer de la technologie de la blockchain pour bâtir un écosystème de confiance, où la fiabilité de la communication des entreprises n’est pas remise en question.
3 MIN
L'arrivée des "nouveaux médias" et l'évolution des médias traditionnels ont entraîné de nouveaux modes de fonctionnement : impératifs d'immédiateté, de transparence, de réactivité, besoin permanent d'images... Les communicants ont-ils bien pris la mesure des profonds changements qui ont affecté les médias, des nouvelles formes de diffusion de l'information ? Doivent-ils réinventer leurs stratégies de relation presse ? Et de leur côté, qu'attendent les journalistes des communicants ?
2 MIN
Le 16 Janvier 2019, l’un des hommes clé de Wall Street a été la victime d’un hoax: sa Lettre annuelle, tant attendue par des milliers de professionnels du secteur de la finance, a été précédée d’un fake. Même le média financier le plus crédible du monde, le Financial Times, s’est fait avoir par ces hackeurs activistes.
Vous souhaitez en savoir plus?